Agression dans le cadre d'une relation d'aide et d'autorité

 

Au cours des dernières années, certaines études ont révélé un nombre inquiétant d'agressions sexuelles par des professionnels dans des milieux souvent perçus comme sécuritaires, sains et contribuant au développement de l'enfant ou de l'adulte.

Ces professionnels évoluent dans divers milieux et comptent par exemple:

    • des entraîneurs dans le milieu sportif,
    • des enseignants ou intervenants dans le milieu de l'éducation,
    • des prêtres dans le milieu religieux,
    • des professionnels de la santé.

Ces professionnels établissent avec l'adulte ou l'enfant une relation d'aide, de confiance, d'autorité. Certains peuvent profiter de ce rapport de pouvoir pour commettre des abus.

La relation d'aide et de confiance développée par ces divers professionnels ajoute grandement à la difficulté de divulguer l'agression et de dénoncer l'agresseur souvent bien établi et respecté dans son milieu et la société en général.

Pour en savoir plus sur les agressions sexuelles dans le milieu sportif, veuillez consulter la fiche thématique développée par l'Institut national de la santé publique (INSPQ).

Les prochaines pages de cet onglet se penchent sur les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente.

 
Rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente
 
Savez-vous comment reconnaître une inconduite sexuelle commise par un professionnel de la santé?

L'inconduite sexuelle peut être parfois difficile à identifier parce que le professionnel peut installer graduellement un climat de confiance et de séduction, tenir des propos à double sens, poser des gestes ambigus ou faire croire que ça fait partie du traitement. Ces agissements créent souvent des malaises chez les clientes.

 
L'inconduite peut prendre la forme de paroles, de gestes ou de relations sexuelles
 
Des paroles à caractère sexuel:
    • faire constamment des commentaires sur vos attraits, votre corps, vos sous-vêtements, etc.;
    • vous demander des détails non appropriés sur votre vie sexuelle ou sur une agression sexuelle déjà subie;
    • rapporter tous vos problèmes à des questions sexuelles;
    • installer un climat de séduction ou d'intimité en utilisant, par exemple, des surnoms comme «ma belle», «mon cœur»;
    • tenir des propos sexuels ou intimes par téléphone ou par Internet.
Des gestes à caractère sexuel:
    • vous frôler une fesse en terminant un examen médical ou faire des attouchements à travers vos vêtements ou directement sur vos seins, vos cuisses, vos organes génitaux;
    • vous faire des touchers ou des examens qui n'ont pas de lien avec le motif de la consultation;
    • coller son corps sur vous ou s'asseoir trop près de vous inutilement, se coucher à vos côtés;
    • vous regarder vous déshabiller d'une façon qui vous met mal à l'aise ou vous regarder de façon indécente;
    • vous obliger à regarder de la pornographie.
Des relations sexuelles:
    • avoir des relations sexuelles avec vous dans son bureau ou à l'extérieur;
    • avoir des relations sexuelles sans pénétration: fellation, cunnilingus, etc.;
    • avoir des relations sexuelles avec pénétration vaginale ou anale;
    • justifier des gestes de nature sexuelle en prétextant qu'il s'agit d'un traitement;
    • vous demander de participer à des activités sexuelles sous prétexte que ça fait partie de la thérapie, comme embrasser, caresser, vous masturber;
    • se masturber devant vous.

guide_rapp_sexuels_FR.jpg
Toutes les pages de cet onglet sont tirées du guide d'information de l'Association Plaidoyer-Victimes (AQPV) Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente.

Développement web : ViGlob